J’ai commencé « en douceur » avec la réflexologie faciale en 2012 avec l’incroyable Christine Bretin, une référence en Europe.

Cette technique aussi extraordinaire que méconnue m’a permis de voir à quel point il était facile de faire disparaître des symptômes tels que la migraine ou encore la maladie de Raynaud… elle m’a également amené à étudier l’iridologie, technique de lecture de l’iris, qui me permet d’être plus concret dans les diagnostiques et de lever tout doute.

La réflexologie faciale travaillant essentiellement sur la cause des causes, je me suis longuement demandé pourquoi un terrain pouvait se déséquilibrer plus vite dans des conditions qui semblaient similaires, et c’est ainsi que j’ai rencontré l’alimentation physiologique, approche qui se base uniquement sur des études concernant le fonctionnement et les besoins du corps. C’est ainsi, ayant pu l’expérimenter sur moi-même, que j’ai pu définitivement enrayer certains mécanismes installés dans mon propre corps.

Enfin, ce n’est que lorsque je décidai d’une reconversion totale que je me suis intéressé au massage thaï et au chi nei tsang, deux techniques ancestrales qui me permettent de travailler sur le structurel afin de libérer les tensions et les émotions.

Mon initiation au massage thaï a débuté avec David Luth chez Lulyani près d’Orange, puis s’est poursuivie à Paris avec Yong & No à l’école Jaidee. C’est d’ailleurs chez eux que je me suis formé au chi nei tsang, technique incroyable du massage des organes.

Depuis, je n’ai de cesse d’approfondir mes connaissances et mon expérience de manière à apporter le meilleur à mes consultants.